isolation phonique

Quelles sont les subventions disponibles pour les travaux d’isolation thermique ?

L’isolation thermique est une technique de plus en plus utilisée pour équiper les nombreux logements. En effet, il permet d'empêcher tout transfert de chaleur entre le logement et l’environnement extérieur. Cependant, ce type de travaux est assez coûteux. 

Face à cela, de nombreuses éco-subventions sont fournies par l’Etat pour aider les personnes ayant des revenus modestes. 

Les types d’isolation thermique

Chaque type d’isolant est réalisé dans un but bien précis. On dénombre trois types d’isolation thermique :

  • L’isolation des combles,
  • L’isolation des murs,
  • L’isolation du toit extérieur.

Et leur coût différent d’un isolant à un autre. Dans le cas de l’isolation des combles, le prix est généralement entre 20 et 50 euros par mètre carré. Ensuite, pour les isolations des murs, le mètre carré est généralement comptabilisé de 15 à 75 euros. Enfin, pour l’isolation du toit externe, le prix est d'environ 50 et 80 euros par mètre carré.

De ce fait, l’isolation de toute la maison nécessite un investissement assez conséquent de la part du propriétaire du logement. L’Etat propose donc de financer une partie des travaux de rénovation énergétique, et d'aider de nombreux ménages, grâce à la mise en place d’aides et de subventions. Cependant, elles ne sont pas accordées à tout le monde. Certains critères sont mis en place pour déterminer les plus éligible, à  savoir :

  • Les ressources du foyers
  • Les types de travaux réalisés
  • Les matériaux choisis

Voici les subventions auxquels vous pourrez recourir lors de la réalisation des travaux de rénovation énergétique

Le Crédit d’Impôt Transition Energétique

Elle permet de déduire jusqu’à 30% des impôts d’un foyer français, lorsqu'il procède à la réalisation de travaux de rénovation thermique. Ce pourcentage est valable pour tous les types de travaux. Sauf dans le cas des fenêtres double vitrage. Ce dernier peut généralement aller jusqu’à 15% seulement.

L’agence Nationale de l’Habitat

Elle accorde à de nombreux propriétaires, des subventions assez importantes, pour les aider à réaliser leur travaux. Ces subventions sont fixées selon les revenus du foyer

Dans le cas des foyers intégrant la catégorie “ressources très modestes” la subvention peut atteindre les 50%. Tandis, que pour les foyers rentrant dans la casa “revenus modeste”, la subventions est de 35% maximum. 

Le plafonnement de cette aide est de 10 000 euros par logement. 

Prime Énergie Calculeo

Si vous êtes éligible à cette aide, le pourcentage de l’aide est fixé selon la localisation de votre logement et le type de travaux à réaliser. Elle peut aller jusqu’à 20% seulement.

Son fonctionnement est assez différent des autres subventions. Car, elle est financée par délivrance de Certificats d'économie d'énergie. Et un chèque vous sera directement remis lors de votre adhésion à cette aide.

Il faut savoir que des subventions sont aussi disponibles au niveau régional.

Les aides locales

Ces aides se font en fonction de votre lieu de résidence. De ce fait, il faudra se rapprocher de votre localité, pour en savoir plus.

Enfin, il faut savoir que certaines aides peuvent être cumulées pour bénéficier d’une subvention plus importante. Comme c’est le cas de la subvention proposée par l’Agence nationale de l'habitat et celle du crédit d'Impôts.

Tandis que pour d'autres, il vous sera impossible de les cumuler. La subvention de  l’Agence nationale de l'habitat ne peut en aucun cas être combinée avec une aide fonctionnant avec les Certificats d’Economie d’Energie.   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *